Comment j’ai réveillé mon instinct de survie au Kirghizistan

Share

Le soleil commençait à décliner derrière les crêtes enneigées du massif géant du Tian Shan, qui s’élève à plus de 7.000 mètres et délimite la frontière avec la Chine voisine. C’était mon premier jour de vélo sur les pistes caillouteuses du Kirghizistan et il était temps de trouver un lieu pour installer à la tente

VOIR LA SUITE ...

source : Slate fr

La Gazette de Paris est un projet étudié et mis en ligne pour votre plaisir, elle fait partie des sites les plus visités. Si vous aimez la Gazette si vous souhaitez la voir exister encore longtemps, aidez nous à la maintenir en ligne.

You must be logged in to post a comment Login