Démission de Hariri : "Il ne voulait pas donner de couverture politique au Hezbollah"

Share

La démission, samedi, du Premier ministre libanais, Saad Hariri, a plongé le pays dans une nouvelle crise politique. France 24 a interrogé Khattar Abou Diab, politologue spécialiste du Moyen-Orient, sur les conséquences de cette décision.

Le Premier ministre libanais, Saad Hariri, en poste depuis octobre 2016, a surpris le Moyen-Orient en annonçant VOIR LA SUITE ...

source : France 24

La Gazette de Paris est un projet étudié et mis en ligne pour votre plaisir, elle fait partie des sites les plus visités. Si vous aimez la Gazette si vous souhaitez la voir exister encore longtemps, aidez nous à la maintenir en ligne.

You must be logged in to post a comment Login