En Corse, Emmanuel Macron rencontre les nationalistes et exclut toute amnistie

Share

Le président français a entamé sa première visite sur l’île en rendant hommage au préfet Claude Érignac, abattu en 1998. Il a ensuite rencontré les responsables nationalistes et exclut toute amnistie de prisonniers dits “politiques”.

Emmanuel Macron a adopté un ton ferme, mardi 6 février, au premier jour de sa visite en VOIR LA SUITE ...

source : France 24

You must be logged in to post a comment Login