Johnny Hallyday, mort d’un monstre sacré

Share

Maurice Chevalier avait, un jour, pris le chanteur à part : « Petit, tu soignes ton entrée et ta sortie de scène. Entre les deux : tu chantes. » Ce conseil est peut-être la meilleure métaphore de la vie de Johnny. Son entrée fracassante, au début des années 1960, annonce Mai 68, une révolution que personne n’a vu venir. Quant à

VOIR LA SUITE ...

source : Les Echos

La Gazette de Paris est un projet étudié et mis en ligne pour votre plaisir, elle fait partie des sites les plus visités. Si vous aimez la Gazette si vous souhaitez la voir exister encore longtemps, aidez nous à la maintenir en ligne.

You must be logged in to post a comment Login