Musique: Dimoné sort son E.P. « Epris dans la Glace »

Share
 
 
Dimoné est l’un des plus incroyables artistes de la scène française. Sa plume caresse l’homme « au plus près de l’os », cisèle le verbe avec élégance, au gré des jeux de mots et doubles sens. D’une voix pénétrante à la fois grave et soyeuse, il distille une poésie sans fard, presque charnelle, posée sur une pop mélodique portée par les guitares. Dandy démon, Dimoné grésille, irradie, bouillonne, crépite et éclabousse.
Après avoir été le coup de coeur de l’Académie Charles Cros pour son album Bien Hommé, Mal Femmé en 2015, Dimoné sort le EP Epris dans la glace. Un 5 titres en guise de visa vers là où tout recommence, où tout s’abolie, une remise à zéro Celsius des compteurs pour un disque inspiré et enregistré sous des latitudes boréales au Québec. 
Une poignée de chansons aux reflets blancs qui sont autant de spectres que de silences, parcourant par les vaisseaux de notre corps ces étendues à la rencontre d’anciennes traces. Un prisme par lequel se cristallisent nos ailleurs bariolés, en de probable provenance s’ils ne sont pas présages, comme le premier extrait, La Grande Allée.
 
 
 Le clip de La Grande Allée :
 
 
 
Dimoné n’est pas de ces dociles caboteurs longeant le rivage. Il préfère mettre cap au large, chercher les remous. Ce poète-cartographe sillonne d’impétueux courants intérieurs, vogue de rêves en fantasmes, essuie doutes et constats. Pour finalement jeter l’ancre en des territoires inexplorés, entre 40èmes rougissants et 50èmes urgents, là où la pudeur le dispute à la sincérité, le sacré au secret, le rageur au tendre.
A rebours des chroniques du quotidien,son écriture affutée aspire à l’universel. Sa plume caresse l’homme « au plus près de l’os », cisèle le verbe avec élégance, au gré des jeux de mots et doubles sens. D’une voix pénétrante à la fois grave et soyeuse, il distille une poésie sans fard, presque charnelle, posée sur une pop mélodique portée par les guitares.
Dandy démon, Dimoné grésille, irradie, bouillonne, crépite et éclabousse. Il nous invite à suivre une odyssée singulière et inspirée au creux de ses tourmentes, qu’il défie, pour mieux les vaincre, telles de délicates fortunes de mer.
La musique de Dimoné nous invite dans sa chevauchée sur un territoire des genres et de l’intime à la manière d’un sorcier blanc. On y désire et on y extrapole l’insupportable solitude, on s’accompagne dans les origines, et on s’aventure orgueilleusement dans son univers où l’ombre peut s’avérer lumineuse. Après l’écoute de cet artiste rare, on sait que le sentiment est minéral et le sensible une odeur.
Après le succès de son dernier album « Bien Hommé mal Femmé » : l’entrée du titre « Un homme libre » en playlist sur France Inter et FIP, une belle tournée qui l’a conduit aux Francofolies de la Rochelle, au Festival Pause Guitare, au Festival de Marne et plus de 70 dates dans toute la France, Dimoné revient avec son 5ème opus : le EP Epris dans la glace.
Au mois d’août 2015 Dimoné a remporté le prix de la tournée des Grands Centre à Granby (Québec), lui assurant une tournée au Québec en mars 2017.
En plus d’aller y jouer régulièrement, il enregistre « Épris dans la glace » en septembre dernier, un EP qui accompagnera sa tournée Outre-Atlantique. Son nouvel album est attendu début 2018.
Dominé sur le web: 
 
 
La Gazette de Paris est un projet étudié et mis en ligne pour votre plaisir, elle fait partie des sites les plus visités. Si vous aimez la Gazette si vous souhaitez la voir exister encore longtemps, aidez nous à la maintenir en ligne.

You must be logged in to post a comment Login