Quand le patron de Snap horripile les marchés

Share

Evan Spiegel, en refusant de donner des prévisions même à court terme et en insistant sur le côté sympa de son application, finit par exaspérer les marchés.

L’anecdote illustre l’incompréhension grandissante entre Wall Street et Snap. Lors de la conférence de présentation des résultats, après un nouveau commentaire alambiqué d’Evan Spiegel, un analyste a laissé

VOIR LA SUITE ...

source : Les Echos

La Gazette de Paris est un projet étudié et mis en ligne pour votre plaisir, elle fait partie des sites les plus visités. Si vous aimez la Gazette si vous souhaitez la voir exister encore longtemps, aidez nous à la maintenir en ligne.

You must be logged in to post a comment Login